SURCONSOMMATION, INÉGALITES ET RISQUES SANITAIRES

Nous vivons dans une société de consommation où tout pousse à consommer davantage. La majorité des musulmans, comme nombre de leurs concitoyens subissent ce consumérisme ambiant. Pourtant, dans la Tradition islamique, nous avons cet appel à modérer notre consommation de viande. Yahya ibn Sa’id rapporte que Umar ibn al Khattab a dit : « Evitez de manger trop de viande, car elle peut être aussi néfaste que le vin. [dans le sens: elle peut rendre aussi dépendant que le vin] »

 

Dans le monde, 65 % des céréales produites sont destinées aux animaux d’élevage (En France, c’est 80 % !). Alors que l’on connait les problèmes d’accès à l’eau dans beaucoup de pays, il faut savoir que pour consommer 1 kg de viande, il faut utiliser 15 000 litres, contre 2 000 litres pour un kg de riz. C’est donc tout un système de production à l’échelle internationale qui est conçu pour répondre égoïstement à nos besoins en viande au dépend des populations du Sud. Plus d’un milliard d’être humain souffrent de faim dans le monde, soit une personne sur six. Pourtant la production mondiale de céréales permettrait de combler les besoins nutritionnels de la planète, sans cette surconsommation de viande.

 

Cette surconsommation de viandes sont donc sources d’injustices et de déséquilibres. Umar ibn al Khattab, déjà à son époque, avait perçu ce danger. Yahya ibn Sa’id rapporte que Umar a croisé Jabir ibn Abdullah qui avait avec lui une grosse quantité de viande. Umar lui demanda : « Pourquoi en avoir autant ? » Jabir répondit : « Ô Commandeur des Croyants, nous avions envie de viande, alors j’en ai acheté pour un dirham. » Umar répliqua : « L’un de vous ne pourrait-il pas contrôler son ventre pour son voisin ou son cousin [dans le sens: pour pouvoir offrir de la nourriture à son voisin ou son cousin dans le besoin]. »

 

Al-Hasan rapporte que Umar est rentré chez lui et a vu son fils en train de manger de la viande. Il lui demanda : « Qu’est-ce que c’est ? » Son fils répondit : « J’en avais très envie. » Umar dit alors : « A chaque fois que tu en as envie, tu manges de la viande ? Il est extravagant que quelqu’un mange tout ce dont il a envie. » Certains soufis étaient plus ou moins végétariens, comme Ibn Arabi ou Abou Madyan al-Gawth qui ne mangeait de la viande que pour les fêtes.

 

Aujourd’hui, les écarts de chiffres concernant la consommation halal entre population africaine et européenne sont impressionnants. Alors que l’Afrique possède une population musulmane presque dix fois supérieure à celle de l’Europe, selon le WHF, le marché du halal européen représente presque l’équivalent (85 %) du marché africain.
La consommation régulière de viande, importante dans nos pays riches, est un phénomène récent. Nous en consommons trop et cet excès déséquilibre le régime alimentaire. Excès de protéines, excès de lipides, et particulièrement d’acides gras saturés, sources du fameux « mauvais cholestérol » : tout cela contribue aux risques d’ennuis cardio-vasculaires, d’obésité, de rhumatismes… Plusieurs études ont ainsi montré qu’un rapport existe entre la consommation d’une grande quantité de viande rouge et l’augmentation du nombre de cancers du gros intestin.

 

De plus, pour répondre à cette surconsommation, l’élevage intensif, avec un recours massif aux antibiotiques et aux hormones, favorise le développement de bactéries telles que la Salmonella et le Campylobacter, et la recrudescence de certaines affections comme le Staphylococcus Aureus et l’E. Coli, ce dernier quasiment impossible à traiter. Chaque année, 80 millions de cas d’intoxications alimentaires dues à la viande sont recensés aux États-Unis (plus gros consommateur avec 124 kg/personne/an) et plus d’un million de personnes en meurt dans le monde. Les traitements antibiotiques deviennent inefficaces chez les humains. L’Union Européenne a d’ailleurs interdit l’utilisation des antibiotiques comme stimulateurs de croissance des animaux;

Tu veux diffuser cette information ?

HAUT

Restez informés de l'évolution du halal en Europe

Vous êtes maintenant abonné !

REJOINDRE LE COLLECTIF

Rejoignez le collectif Halal en Danger afin de défendre notre liberté de culte

You have Successfully Subscribed!