LES CHIFFRES DU HALAL EN FRANCE SELON UNE ESTIMATION 2018 DU COLLECTIF HED

Nous avons des chiffres précis de la production en tonnes du Halal en France en 2008. A partir de ces chiffres, nous pouvons faire une évaluation de ce que représente la marché de la consommation en milliards d’euros du « dit Halal » en France en 2018.

Chiffres de la production nationale en 2008

Année 2008           
(en tonnes)
Abattage Halal sans assommage
Abattage Halal avec assommage
Abattage non Halal
Abattage en France       (Total)
Vol en Tonnes
Bovins
163 000
15 200
1 300 000
1 478 200
Ovins
40 000
7 500
56 000
103 500
Volailles
55 000
544 300
1 190 000
1 789 300
Cumul
258 000
567 000
2 546 000
3 371 100
Ce que représente le marché du « dit Halal » en tonnage 2008 (en %) :
 
Total « dit halal »
825 000
24,5 %
Total des viandes
3 371 100
100 %

En 2008, en tonnage, le « dit Halal » avec assommage préalable ou non, représente
24,5 % de la production nationale de produits carnés.

Estimation de la consommation nationale en 2018

4 évènements majeurs qui réorientent ce marché durant la période 2008-2018 :

 

  1. Suite aux nouvelles directives préfectorales, les conditions d’abattage halal sans assommage préalable deviennent difficiles (et moins rentables) dans les abattoirs français pour le Bovin-Ovin. L’abattage dit Halal de Bovin-Ovin avec assommage préalable augmente donc de manière très importante.

 

  1. Nouveaux marchés de la sandwicherie et de la consommation de produits élaborés (charcuterie) dits halals. Cela fait augmenter la production nationale de volaille halal avec une augmentation non négligeable de l’importation de la volaille halal aux prix plus attractifs.

 

  1. Baisse des exportations françaises de viandes halal. Les pays de l’Est et l’Amérique du Sud ont pris aux français les marchés d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient[1]. En parallèle, il y a une forte augmentation des productions halals importés de l’Europe de l’Est et de l’Espagne où le Halal est facilité et où les couts de production sont plus intéressants pour les industriels français du Halal implantés dans le secteur du snacking.

 

  1. Chute de la production ovine en France[2]. Les musulmans consomment moins d’ovins et s’orientent plus vers le bovin et la volaille. De plus, plus de la moitié des ovins Halal consommés en France sont importés d’Angleterre, d’Irlande ou d’Espagne où le Halal est facilité et où les prix proposés sont plus intéressants pour les distributeurs et bouchers français proposant du Halal.

 

En se basant sur la production française du « dit halal » en 2008, et en tenant compte de ces différents facteurs, nous pouvons faire cette estimation de la consommation du Halal en 2018 en France :

HALAL              

(en Tonnes)

Production nationale 2008 Consommation 2018 (estimation)
Bovins 178 200 250 000
Ovins 47 500 100 000
Volailles 599 300 750 000
Cumul 825 000 1 100 000

 

[1]. https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/07/24/les-chiffres-de-la-filiere-viande-elle-aussi-en-difficulte_4697300_4355770.html

[2] http://www.franceagrimer.fr/content/download/16751/129401/file/syn-vro-conso-ovine-2012.pdf

Le marché en Euros

Sur la base de ces chiffres, et en définissant un prix moyen pour chaque type de viande. On peut avoir une estimation grossière du marché de la viande Halal, prix consommateur, en 2018 :
HALAL
(en Euros)
Consommation 2018         (estimation en Tonnes)
Prix moyen (€)
Total (€)
Bovins
250 000
12 €/ kg
3 milliard
Ovins
100 000
10 €/kg
1 milliard
Volailles
750 000
7 €/kg
5,25 milliard
Cumul
1 100 000
 
9,25 milliard
Différentes études faites en 2010 évaluaient le marché français du « dit halal » entre 4 et 5 milliards d’euros[1]. Avec une augmentation entre 7 à 10 % par an (c’est l’estimation générale) de ce marché, nous arrivons à cette même estimation de 9 milliard en 2018.
9 milliard d’euros
est l’ordre de grandeur du marché du halal en France en 2018
Tous les quatre ans, le CREDOC réalise une étude de la consommation alimentaire. Ils estiment en 2013, la consommation nationale moyenne bovine à 55 g/j/personne[2]. Cela conduirait à un marché nationale de 17 milliards d’euros (sur la base du prix bovin moyen du tableau ci-dessus). Le marché halal du bovin est évalué à 3 milliards d’euros. Le marché halal du bovin correspondrait grossièrement à 17,5 % du marché national.
La marché du bovin qui est un marché en évolution stable est une bonne base de repère pour estimer la consommation générale de viandes. Les musulmans consommerait beaucoup plus d’ovins que la moyenne nationale mais des changements sont en cours avec une forte baisse de la consommation ovine. Quand à la consommation de volailles, elle est fortement en croissance suite à l’apparition de nombreux produits élaborés et à la forte croissance du snacking. De plus, en 2018, volailles et ovins sont en bonne partie des viandes importées ce qui rend encore plus difficile le chiffrage exacte.

CONCLUSION

Le marché de la consommation de viandes « dites halals » représenterait entre 18 et 23 % du marché des viandes en France.
Cela correspondrait à l’évaluation plus proche de la réalité de la population musulmane en France entre 10 et 15 % de la population nationale (7 à 10 millions).
Les musulmans ayant une consommation moyenne de viandes bien supérieure à la moyenne nationale, cela expliquerait ce chiffre de la consommation halal française qui approcherait approximativement les 20 % de la consommation générale des viandes dans notre pays.
Un kilogramme de viande sur 5 consommé en France est donc déclaré « halal ».

Tu veux diffuser cette information ?

HAUT

Restez informés de l'évolution du halal en Europe

Vous êtes maintenant abonné !

REJOINDRE LE COLLECTIF

Rejoignez le collectif Halal en Danger afin de défendre notre liberté de culte

You have Successfully Subscribed!